Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Paris - Les bourses européennes ont toutes ouvert en baisse, d'environ 3%, toujours inquiètes des finances de pays de la zone euro. Elles suivent l'exemple de Wall Street lundi soir et des places asiatiques mardi, notamment Tokyo.
La Bourse suisse a également ouvert en forte baisse dans le sillage des autres places financières. La descente aux enfers se poursuit, avec en ligne de mire la marque des 6000 points. Les valeurs financières sont particulièrement sous pression.
La nouvelle annoncée lundi du sauvetage de la Caisse d'épargne espagnole CajaSur grâce à l'aide de l'Etat a pesé sur les marchés américain et japonais. Tokyo a chuté mardi de 3,06%, à un nouveau plus bas de l'année, en raison de la hausse du yen, du recul généralisé des bourses en Asie et de craintes persistantes liées à l'Europe. La veille, Wall Street avait fini en baisse avec -1,24% pour le Dow Jones et -0,69% pour le Nasdaq.
Par ricochet, la pression s'amplifie sur les marchés européens. Vers 10h30, l'indice vedette SMI perdait 2% à 6081,79 points, un niveau plus atteint depuis septembre 2009.
Le marché suit aussi avec attention l'évolution de l'euro, retombé mardi matin sous le seuil de 1,23 dollar.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS