Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Vingt-deux brigandages de bijouterie ont déjà été enregistrés en 2017. Parmi ceux-ci, le braquage de la bijouterie Bucherer, le 24 octobre, sur la Bahnhofstrasse à Zurich (archives).

KEYSTONE/WALTER BIERI

(sda-ats)

Deux stations-service, au Tessin et à Prilly (VD), ont été braquées durant le week-end. Ces cibles sont les favorites des criminels qui se tournent cependant toujours plus vers les bijouteries, dont les cas de braquage ont connu une hausse sans précédent cette année.

Vingt-deux bijouteries ont déjà été attaquées à main armée en Suisse en 2017, contre seulement douze pour l'ensemble de l'an passé et dix en 2015. En moyenne depuis le début de l'année, une bijouterie est braquée toutes les deux semaines. L'Office fédéral de la police (fedpol) a confirmé à l'ats une information parue dans le dominical alémanique SonntagsBlick.

Les attaques de commerces de bijoux ou de montres sont enregistrées par la Confédération, car les enquêtes ont souvent un composant intercantonal ou international, a affirmé Lulzana Musliu, porte-parole de fedpol. La Suisse participe ainsi au plan d'action Diamond lancé par l'Office européen des polices Europol pour mieux combattre cette forme de criminalité qui connaît la même tendance à la hausse dans l'UE, a précisé la porte-parole.

La Suisse mène également le projet national "Armed Jewel Robbery", qui se concentre précisément sur les voleurs de bijoux. Fedpol soutient ainsi les procureurs des différents cantons. "Nous leur transmettons les nouvelles découvertes et les informations de l'étranger", a précisé la porte-parole de Fedpol.

Employés et clients en danger

Il y a une dizaine de jours, deux inconnus ont braqué la bijouterie Bucherer sur la Bahnhofstrasse à Zurich et se sont emparés de nombreuses montres de grande valeur avant de s'enfuir. Les voleurs ont menacé les employés présents avec des armes à feu.

Un des braqueurs présumés a pu être arrêté par la police de la ville dans les transports publics zurichois. Dans son sac, les agents ont découvert une partie des montres dérobées, d'une valeur de plus de 100'000 francs.

En septembre, une bijouterie située sur la Schwanenplatz à Lucerne avait été la cible d'une attaque par deux personnes armées qui avaient volé des montres, des bijoux et de l'argent liquide. Une personne avait été blessée.

À Genève, en mai, plusieurs coups de feu avaient été tirés dans la rue lors du braquage d'une bijouterie sur le quai des Bergues. Personne n'avait été blessé. Les auteurs présumés de l'attaque avaient été arrêtés.

Deux braquages durant le week-end

Ce week-end, ce sont deux stations-service qui ont été la cible de braquages. Deux inconnus portant un casque de moto et armés de couteaux en ont attaqué une à Brusino Arsizio (TI) dimanche peu avant 07h30. Ils ont menacé une employée qui leur a remis le contenu de la caisse et ont ensuite pris la fuite en scooter avec le butin.

A Prilly (VD), c'est un individu vêtu de noir qui a dérobé le contenu de la caisse d'une station-service vendredi vers 21h40, peu avant la fermeture. Il a lui aussi contraint l'employée de l'établissement à lui remettre l'argent avant de prendre la fuite.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS