Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La plupart des cantons ont bouclé l'année 2011 sur un bénéfice, comme les années précédentes. Des recettes fiscales plus généreuses qu'escompté expliquent ces bons résultats. Les années à venir ne se présentent toutefois pas sous les meilleurs auspices.

Sur les 22 comptes cantonaux publiés jusqu'à présent, 17 présentent un excédent de recettes. Les rentrées fiscales ont nettement dépassé les attentes dans le canton de Vaud. Ce dernier a engrangé 343 millions de francs de bénéfice, alors que le budget prévoyait 3 millions. Les comptes 2011 du canton de Genève affichent également un bénéfice net de fonctionnement, de 193 millions de francs. Mais le gouvernement annonce déjà des chiffres rouges pour 2012.

D'autres cantons ont atteint de meilleurs résultats que prévu, comme Fribourg, le Valais, Bâle-Ville, les Grisons ou le Tessin. Neuchâtel présente de son côté le 4e exercice bénéficiaire de ces 20 dernières années, avec un excédent de 3 millions de francs. Le Jura, Berne ou Appenzell s'en sortent, eux, moins bien qu'attendu, mais restent dans le vert.

Nuages noirs

Cinq cantons ont en revanche bouclé sur un déficit. Zurich, en particulier, termine l'année avec un excédent de dépenses de 1,7 milliard. Ce déficit record est dû à l'assainissement de la caisse de pension cantonale. Saint-Gall, Schwyz, Schaffhouse et Appenzell Rhodes-extérieures ont terminé l'année dans les chiffres rouges.

Les perspectives pour les années prochaines ne sont en revanche pas très roses, a mis en garde Christian Wanner, président de la Conférence des directeurs cantonaux des finances. Le nouveau financement hospitalier va lourdement peser sur les cantons. La Conférence des directeurs cantonaux des finances estime qu'il représentera des dépenses supplémentaires de l'ordre du milliard de francs rien que pour 2012.

En outre, les versements aux cantons des bénéfices de la Banque nationale suisse restent incertains.

ATS