Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - D'ici 2030, le nombre des plus de 65 ans en Suisse devrait augmenter de 66% pour dépasser les deux millions de personnes. Cette évolution entraînera un besoin supplémentaire de soins et d'établissements spécialisés.
Pour aider les cantons à faire face, l'Observatoire suisse de la santé (Obsan) a élaboré des scénarios. Selon son rapport publié vendredi, la population de plus de 65 ans devrait passer de 1,28 million en 2008 à 2,11 millions en 2030. La hausse sera plus soutenue pour les plus de 80 ans, des personnes plus fortement tributaires des soins.
Selon les pronostics de l'Obsan à l'échelle suisse, il faudra prévoir 100'000 lits en 2030 pour prendre en charge les personnes âgées, soit augmenter de 50% les capacités de 2008. Dans les hypothèses les plus optimistes, ce besoin pourrait se limiter à 85'000 lits (+30%), alors que dans les pires, il en faudrait 144'000 (+115%).
Les cantons ayant aujourd'hui une structure de population "jeune", comme Fribourg, Vaud et Genève en Suisse romande, ou Schwyz et Nidwald outre-Sarine, doivent s'attendre à une hausse supérieure à la moyenne du nombre de personnes tributaires de soins dans les décennies à venir.
Avec cette compilation de données statistiques, l'Obsan peut aider les cantons à planifier leurs besoins à venir en lits et en soins. L'Obsan recommande en l'état d'accroître les soins ambulatoires professionnels pour décharger les proches s'occupant de personnes âgées. Il appelle en outre à former davantage de personnel spécialisé.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS