Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Mexico - Les cartels mexicains de la drogue ont provoqué 22.743 morts à travers le pays ces trois dernières années dans leurs affrontements contre les autorités et entre eux pour le contrôle du trafic. Ce bilan a été communiqué mardi par le gouvernement dans un rapport au Congrès.
L'administration du président Felipe Calderon, entré en fonctions en décembre 2006, a érigé la lutte contre le trafic de drogue en priorité nationale, et déployé jusqu'à 50.000 militaires dans le pays en renfort de la police.
Les régions du nord, frontalières des Etats-Unis, sont les plus touchées. C'est au long de cette frontière longue de près de 3.200 km que les cartels s'affrontent dans une guerre sanglante pour le contrôle de l'approvisionnement du marché américain, premier client mondial de la cocaïne.
Le seul premier trimestre de 2010 affiche un bilan de 3.365 morts, selon le rapport, dont le ministre de l'Intérieur Fernando Gomez Mont a confirmé mardi la communication au Congrès sans revenir sur les chiffres.
La ville de Ciudad Juarez, 1,3 million d'habitants à la frontière du Texas face à El Paso, est la plus meurtrière du pays: plus de 4.000 morts ces trois dernières années.
Elle concentre la "guerre" entre le grand cartel dit de Juarez et celui de Sinaloa, dirigé par Joaquin "Chapo" (petit) Guzman, évadé d'un pénitencier mexicain en 2001 et classé dans la liste des milliardaires en dollars par le magazine américain "Forbes".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS