Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Catalans demandent notamment à la Suisse d'intervenir auprès de Madrid pour la libération des détenus politiques.

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

Une soixantaine de Catalans et de leurs soutiens ont appelé à Genève à la libération de Carles Puigdemont. Ils se sont rassemblés mardi soir sous la pluie sur la Place des Nations.

"Puigdemont est notre président" ou "Liberté pour les détenus politiques", ont scandé sous la pluie les manifestants réunis à l'appel de la section suisse de l'Assemblée nationale catalane. Ils ont manifesté moins d'une semaine après le départ de l'ex-dirigeant, venu défendre les revendications catalanes pendant plusieurs jours à Genève.

Celui-ci est détenu en l'Allemagne. Au total, une dizaine de représentants catalans sont actuellement en prison ou exilés après l'organisation du référendum d'octobre dernier. Parmi eux, l'ancienne députée régionale Anna Gabriel se trouve depuis plusieurs semaines à Genève.

Et des rumeurs laissent penser que la parlementaire Marta Rovira, qui a annoncé son exil sans préciser où elle se rendait, serait arrivée vendredi dernier dans cette ville. Elle fait l'objet d'un mandat d'arrêt international.

L'Assemblée nationale catalane demande à la Suisse, à l'Allemagne ou encore à l'UE d'intervenir auprès de Madrid. Des représentants politiques genevois ont dénoncé un Etat "dictatorial". Ou, avec l'arrestation de Carles Puigdemont, une nouvelle "dérive autoritaire d'un régime monarchique et corrompu".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS