Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le traitement en 48 heures des demandes d'asile des Balkans déploie ses effets. Les centres d'enregistrement et de procédure ne sont actuellement plus surchargés. L'Office fédéral des migrations (ODM) signale aussi une hausse de 34 % du nombre de départs du territoire suisse depuis janvier.

Introduite le 20 août, la procédure accélérée pour les demandes issues des Balkans confirme une tendance observée ces derniers mois, a indiqué mardi l'ODM. Le nombre de demandes d'asile de personnes provenant de pays européens libérés de l'obligation du visa est resté bas.

Au total, 34 demandes ont été enregistrées en novembre pour la Serbie, contre 410 en août, soit une diminution de 91,7 %. Le nombre est de 33 pour la Bosnie-Herzégovine (97/-66 %) et 11 pour la Macédoine (258/-95,7 %). Globalement, 2376 demandes ont été déposées en Suisse en novembre, soit 31 de moins qu'en octobre (-1,3 %).

Les principaux pays des demandeurs d'asile sont restés en novembre l'Erythrée (295 demandes/-14,2 %), le Nigeria (289/+23 %), la Tunisie (189/-10,8 %), l'Afghanistan (160/+50,9 %) et la Syrie (136/-15,5 %).

Départs en hausse

Le nombre de départs de demandeurs d'aile reste également élevé. En novembre, 1196 personnes ont quitté la Suisse. Depuis le début de l'année, 12'674 personnes ont quitté le territoire par la voie aérienne sous surveillance des autorités, soit 3213 de plus que sur l'ensemble de l'année 2011 (+34,0 %).

L'ODM annonce avoir réglé 23'277 affaires entre le 1er janvier et fin novembre. Par rapport à la même période de l'année précédente, ce chiffre correspond à une hausse de 33,4 % (+5824 cas liquidés). Cette croissance résulte avant tout de l'augmentation des effectifs du personnel de l'ODM ainsi que du traitement ciblé des demandes d'asile mal étayées.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS