Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les CFF veulent faire des économies d'énergie. Environ 3000 véhicules vont subir 23 améliorations afin de réduire la consommation d'électricité et d'accroître le confort des passagers.

Les mesures déjà introduites cette année ont permis d'économiser 60 GWh, soit 7,3 millions de francs ou l'équivalent de près de deux fois la consommation d'électricité des ménages de la ville d'Olten (SO), ont indiqué mardi les CFF.

D'ici 2020, les CFF veulent réduire leur consommation d'électricité de 123 GWh par année. Cela représente la consommation de 30'000 ménages, soit une économie de 15,4 millions de francs, ont précisé des représentants des CFF lors d'une conférence de presse mardi à Olten.

Une vingtaine d'améliorations

Au total, 23 améliorations sont apportées au matériel roulant avec quatre objectifs: réduire la consommation d'énergie sur les trains remisés, mieux réguler la circulation des trains, utiliser des composants économes en énergie et réduire la force de résistance à l'avancement et à l'usure.

La principale amélioration est l'installation d'un système permettant de mettre le chauffage en veille lorsqu'un train est remisé. Pendant cette période, la température intérieure du wagon est réduite à 10-12 degrés, puis augmentée avant la remise en circulation.

Un train est remisé en moyenne entre 8 et 14 heures par jour. Cette seule modification permet d'économiser l'équivalent de la consommation de 10'000 ménages par année.

Pompes à chaleur

Pour économiser de l'énergie pendant l'exploitation, les CFF équipent leurs wagons de pompes à chaleur, qui fonctionnent aussi comme climatisation. L'arrivée d'air pourra ainsi être régulée en fonction du nombre de passagers.

Actuellement, de l'air est insufflé en permanence comme si le train était plein. Grâce à ces pompes à chaleur, chaque véhicule économisera l'équivalent de la consommation de quatre à six ménages par année.

Dans les véhicules, les tubes fluorescents seront progressivement remplacés par des éclairages LED. Rien que sur les 341 wagons de la flotte IC 2000, l'installation de lampes LED permettra d'économiser chaque année l'équivalent de la consommation de 275 ménages.

Diminuer l'usure

Les CFF installent également un nouveau type de palier de guide d'essieu sur 1600 véhicules. Ce système permet de diminuer l'usure de la voie et des rails, augmentant ainsi la durée d'utilisation des roues. La résistance à l'avancement est aussi réduite.

Les CFF veulent aller encore plus loin dans le domaine des économies. D'ici 2025, ils envisagent d'économiser chaque année 600 GWh, soit une réduction de 20% de la consommation actuelle d'énergie. Les CFF souhaitent faire circuler leurs trains uniquement avec des sources renouvelables.

ATS