Navigation

Les CFF achètent des véhicules d'entretien pour 100 millions

Ce contenu a été publié le 01 juillet 2014 - 12:55
(Keystone-ATS)

Les CFF achètent 59 nouveaux véhicules destinés à la pose et à l'entretien des lignes de contact. La commande, d'un montant de 100 millions de francs, revient à l'entreprise britannique Harsco Rail, sise à Eastwood. La livraison interviendra entre mars 2016 et septembre 2017.

Ces véhicules rapides constituent une base nécessaire pour que les CFF puissent assurer de façon optimale des travaux de construction et d’entretien qui se multiplient, et intervenir plus rapidement en cas de dérangement, a indiqué mardi l'entreprise. Ils seront utilisés dans toute la Suisse.

Cette acquisition permettra de remplacer d’anciens véhicules et de couvrir les besoins supplémentaires futurs. Environ la moitié de la création de valeur interviendra en Suisse, car de nombreux fournisseurs tels qu'ABB, Railtec Systems, Nencki, Ferriere Cattaneo ou Joseph Meyer sont impliqués dans ce projet.

Synergies

L’acquisition s’inscrit dans le cadre d’une option dont CFF Infrastructure s’est assuré les droits lors de la procédure d’adjudication pour les véhicules de maintenance pour les tunnels de base du Gothard et du Ceneri. Cette manière de procéder permet de profiter de nombreuses synergies dans les domaines de la technique, de la gestion de projets, de la formation, ou de la maintenance.

Par exemple, l’installation de composants identiques à plusieurs reprises permet d’obtenir des rabais substantiels et de réaliser des économies de standardisation dans la maintenance.

Les CFF rappellent que lors de leurs appels d'offres, ils respectent les dispositions légales du droit des marchés publics. Cela inclut les principes de transparence, d’encouragement de la concurrence, d’utilisation économique des fonds publics et d’égalité de traitement entre soumissionnaires nationaux et étrangers.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.