Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Fribourg - Le changement de pratique pour les annonces par haut-parleur du nom des gares de Fribourg et Morat a suscité la grogne auprès des usagers. Le canton de Fribourg est intervenu auprès des CFF et des BLS pour rétablir les deux langues. Les entreprises vont réfléchir à des solutions.
Les autorités fribourgeoises ont reçu un abondant courrier d'habitants "vivement surpris" par la décision de n'annoncer plus qu'en une langue la gare de "Fribourg" et celle de "Murten", a indiqué jeudi la chancellerie de l'Etat de Fribourg dans un communiqué.
Le directeur de l'économie et de l'emploi, Beat Vonlanthen, en charge des transports, a donc relayé le souci des usagers aux entreprises concernées. Les directeurs des CFF, Andreas Meyer, et des BLS, Bernard Guillelmon, ont répondu qu'ils étaient prêts à réexaminer la nouvelle pratique contestée.
Tous deux "veilleront, dans les meilleurs délais, à ce que l'annonce en allemand de la gare de Fribourg soit rétablie à l'avenir et que l'annonce en français de Morat en soit de même", indique le communiqué du canton de Fribourg.
Les CFF précisent quant à eux qu'aucune décision n'a encore été prise et qu'ils ont simplement accepté de discuter de solutions avec les autorités fribourgeoises, a indiqué à l'ATS Frédéric Revaz, porte-parole de l'ancienne régie.
Les voyageurs devront quand même se familiariser avec "Solothurn", résultat d'une standardisation générale qui entend faire correspondre les annonces avec les panneaux de gare. Mais la purification phonique épargnera Bienne/Biel et Sierre/Siders, ces panneaux étant bilingues.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS