Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les CFF ont enregistré une bonne année 2014: ils ont transporté davantage de passagers et de marchandises et le bénéfice est en hausse, tout comme la ponctualité et la satisfaction des clients. Malgré le franc fort, l'ex-régie n'augmentera pas ses prix en 2015.

"Les CFF ne sont pas épargnés par la force du franc", ont-ils indiqué jeudi dans un communiqué. Des mesures de renforcement de l’efficacité et des ajustements structurels sont donc nécessaires dans les secteurs particulièrement pénalisés. L'entreprise avait déjà annoncé en mars 2014 des mesures d'économies à hauteur de 150 millions, dues aux surcoûts d'entretien du réseau.

La clientèle ne subira toutefois pas de conséquences: en 2015, les CFF "entendent renoncer à toute augmentation tarifaire dans le domaine des transports publics". La force du franc a particulièrement fragilisé l’axe de fret nord-sud ainsi que les trafics d’importation et d’exportation.

Par ailleurs, les CFF sont en pourparlers avec les partenaires sociaux afin de définir diverses mesures de stabilisation pour la caisse de pensions, "un objectif très exigeant compte tenu de la fermeté du franc et des taux d’intérêt négatifs", relève l'ex-régie.

Bonnes notes

L'entreprise s'est améliorée en matière de ponctualité, de sécurité et de propreté, ce qui se traduit par une légère hausse de la satisfaction de la clientèle, qui atteint 75,9 points (+0,3). Selon les CFF, le taux de satisfaction a notamment progressé pour la propreté, l'offre en places assises, le rapport prix-prestation et l'information à la clientèle en cas de perturbation.

La qualité de réception des communications radiotéléphoniques, grâce notamment à l'installation de répéteurs dans les voitures grandes lignes, a aussi permis d'accroître la satisfaction des voyageurs.

La proportion des passagers arrivés à destination à l’heure ou avec moins de trois minutes de retard a progressé de 0,2 point à 87,7%. Le taux de correspondances assurées a en revanche fléchi de 0,2 point à 97,1%. Les CFF demeurent l’entreprise ferroviaire la plus ponctuelle d’Europe depuis de nombreuses années, note l'entreprise.

Le bénéfice du groupe a bondi de 135 millions de francs à 373 millions, comme l'avait déjà annoncé mercredi le Conseil fédéral. Ce résultat est à mettre avant tout sur le compte de la vente de biens immobiliers, relève l'entreprise ferroviaire. Il a en revanche été péjoré par les 95 millions alloués à l’entretien de l’infrastructure ferroviaire.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS