Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Il n'y a pas de risque d'épidémie, car la population humaine est immunisée contre la variante provenant du chameau (archives).

KEYSTONE/EPA AAP/STEVE STRIKE

(sda-ats)

Le virus qui cause des refroidissements chez l'homme provient des chameaux, tout comme le redouté virus du MERS, selon des chercheurs des Universités de Berne et Bonn. Ce syndrome se caractérise par des infections respiratoires graves qui peuvent être mortelles.

Les scientifiques savaient déjà depuis quelque temps que l'hôte du coronavirus causant MERS (syndrome respiratoire du Moyen-Orient) se trouve parmi les camélidés. Les chercheurs bernois et allemands ont ainsi étudié plus de 1000 chameaux et ont examiné plusieurs virus de la même famille (coronavirus).

Volker Thiel de l'Université de Berne et Christian Drosten de l'Université de Bonn ont fait la découverte que 6% des chameaux examinés étaient l'hôte d'un virus très proche du virus HCoV-229E, qui cause chez les êtres humains un simple refroidissement et le rhume.

Les scientifiques ont procédé à des comparaisons de génétique moléculaire entre les différents virus causant des refroidissements chez les chauves-souris, les êtres humains et les chameaux.

Ils ont alors constaté que le chameau était l'hôte originel du virus causant le refroidissement HCoV-229E et que ce dernier était ensuite transmis à l'être humain. Ce virus causant le refroidissement chez le chameau peut également pénétrer dans les cellules humaines, écrivent les scientifiques dans les Comptes rendus de l'Académie américaine des sciences (PNAS).

Mais il n'y a pas pour autant de risque d'épidémie, car la population humaine est immunisée contre la variante provenant du chameau.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS