Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Fribourgeois sont d'accord de continuer à tolérer les chauffages électriques. Ils ont coulé dimanche de justesse la nouvelle loi cantonale sur l'énergie, attaquée par référendum sur un seul aspect: l'obligation de remplacer les chauffages électriques existants d'ici 2025.

Le Conseil d'Etat a pris acte de la décision populaire et l'intégrera dans ses réflexions en vue de proposer rapidement au Grand Conseil un nouveau projet de révision de la loi sur l'énergie. Selon lui, cette loi est "cruciale" pour permettre au canton de faire face à la transition énergétique en vue.

Les référendaires se montrent de leur côté prêts à collaborer pour trouver une solution. Selon le président du comité référendaire Jean-Daniel Savoy, les chauffages électriques peuvent être gourmands s'ils sont mal réglés ou si les logements sont mal isolés: il n'y a donc pas de raison de les interdire.

Adoptée à l'unanimité par le Grand Conseil en février dernier, la nouvelle loi était largement consensuelle. Seule la question des chauffages électriques a échauffé les esprits.

Période de répit

Cette mesure n'aurait touché que moins de 11'000 unités d'habitation, soit environ 6000 bâtiments ou près de 10% du parc immobilier. Mais des propriétaires concernés se sont montrés très actifs et convaincants contre le projet.

A 50,75%, le peuple s'est montré solidaire de leurs préoccupations. Les citoyens ont désavoué leurs autorités par 27'332 voix contre 26'524. L'objet les a cependant peu passionnés: la participation s'est élevée à 29,06%.

Les propriétaires de chauffages électriques ont obtenu dimanche un répit. Mais la Conférence des directeurs cantonaux de l'énergie est favorable à la mise au rebut des chauffages électriques: ses directives préconisent leur interdiction dès 2015, avec l'obligation d'assainir dans un délai de 10 ans.

Du côté de la Confédération, même si l'assainissement des bâtiments ne relève plus de sa compétence, l'objectif est similaire.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS