Navigation

Les chauffeurs de CarPostal ont plus de temps pour les contrôles

Les chauffeurs disposeront par exemple de plus de temps pour les contrôles de sécurité ou la remise des véhicules (archives). KEYSTONE/ANTHONY ANEX sda-ats
Ce contenu a été publié le 22 mars 2019 - 11:18
(Keystone-ATS)

Les partenaires sociaux PostBus, syndicom et transfair annoncent vendredi avoir conclu les négociations sur la pétition "Pas de travail gratuit chez CarPostal", déposée l'été dernier. Les heures de travail des chauffeurs seront enregistrées plus précisément.

Ils disposeront par exemple de plus de temps pour les contrôles de sécurité ou la remise des véhicules. À l’avenir, dix minutes seront indemnisées pour réaliser ce contrôle. Cela comprend également le temps pour les petites opérations de maintenance ponctuelles (par exemple contrôler le niveau d’huile ou changer les ampoules).

Les négociations ont également porté sur d’autres thèmes comme la convention relative à la loi fédérale sur le travail dans les entreprises de transports publics (LDT) et l’optimisation des plans de service. Le personnel de conduite et syndicom étaient opposés à une convention unilatérale sur la LDT et exigeait d’une solution à l’échelle nationale.

Les partenaires de négociation se sont mis d'accord sur un nouveau processus pour déterminer les périodes supplémentaires restantes au niveau national, régional et au niveau de l'entreprise. Ce processus garantit la prise en considération des besoins des effectifs et des différents dépôts dans la définition des valeurs temporelles régionales et spécifiques à l’entreprise.

Optimisation des plans de service

En lien avec la mise en oeuvre de la convention sur la LDT, les partenaires de négociation sont convenus d’effectuer, dans un premier temps et avec le concours des commissions du personnel, une analyse et une optimisation générales des plans de service. Le règlement de transition relatif à la convention sur la LDT reste en vigueur et devrait être remplacé lors de l’entrée en vigueur des nouveaux services en décembre 2019.

Les nouveaux temps complémentaires négociés seront intégrés aux plans de service lors du changement d’horaire de décembre 2019. Les partenaires de négociation ont prévu une indemnité unique qui permettra au personnel de conduite de profiter de l’amélioration des prestations pendant la période d’horaire en cours.

Pour le personnel de conduite CarPostal, elle prendra la forme de jours de repos supplémentaires. Les employés des entrepreneurs CarPostal avec règlement du personnel recevront un versement unique qui pourra également, selon les possibilités, être converti en jours libres.

Les partenaires se sont montrés satisfaits des résultats des négociations. Les résultats doivent toutefois être encore approuvés par les instances compétentes.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.