Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lors de l'été caniculaire de 2003, de l'eau rafraîchissait les voies ferrées. Cette année, les Chemins de fer rhétiques testent la peinture blanche (archives).

Keystone/URS FLUEELER

(sda-ats)

Une pratique courante en Italie est désormais testée aux Grisons: les Chemins de fer rhétiques peignent en blanc des voies ferrées. Le but est de réduire leur déformation sous l'effet de la canicule.

L'enduit blanc est actuellement testé sur un tronçon de 300 mètres entre Küblis et Fideris, dans le Prättigau, a précisé samedi à Keystone-ATS Yvonne Dünser, porte-parole de la compagnie. Elle confirmait une information de la radio Südostschweiz.

La peinture a été appliquée à la mi-juin et déploie maintenant, en pleine chaleur estivale, ses effets. En théorie, la température des voies peut être réduite de 7 degrés, explique Yvonne Dünser. Un bilan sera tiré lorsqu'il fera moins chaud.

Une étude de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich a prouvé l'impact positif de la peinture blanche lors d'un fort ensoleillement. Des chercheurs se sont alors adressés aux Chemins de fer rhétiques afin d'effectuer des tests pratiques.

A partir d'une déformation, ou déjettement, de plus de 50 millimètres, aucun convoi ne doit circuler sur les voies. En été 2015, la chaleur avait affecté les Chemins de fer rhétiques: en raison d'une déformation, les trains ne pouvaient plus rouler temporairement entre Arosa et Coire et étaient remplacés par des bus.

En Italie, il est courant depuis quelques années déjà de peindre les voies en blanc pour lutter contre les effets de la chaleur.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS