Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

A Thoune (BE), les chercheurs en herbe se sont penchés sur des questions liées à la vie dans la ville du futur.

Schweizer Jugend forscht

(sda-ats)

Durant quatre jours, 70 jeunes de Suisse, d'Europe, des Etats-Unis et d'Asie ont présenté leurs idées concernant la vie dans la ville du futur. Ils ont notamment proposé une réduction de la consommation d'énergie et une meilleure intégration des réfugiés.

La 7e édition du International Swiss Talent Forum s'est terminée mardi à Thoune (BE) et elle a été un grand succès, indique La science appelle les jeunes dans un communiqué. Les jeunes chercheurs ont montré une grande créativité et une finesse stratégique à travers leurs propositions, précise le texte.

Les chercheurs en herbe ont notamment proposé que les citoyens ne puissent plus acquérir eux-mêmes d'installations de chauffage à l'avenir. A la place, ils devraient les louer à de grands distributeurs ou à l'état. Le problème des coûts élevés d'installation d'équipements non polluants, comme les pompes à chaleur, serait ainsi contourné.

Autre idée: un lotissement permettant à ses habitants une indépendance en matière d'approvisionnement en eau et en énergie grâce à une architecture spécifique, des plantes, des mini-centrales électriques et des panneaux solaires. Pour la réduction de la consommation d'énergie personnelle, les jeunes proposent une application qui indiquerait en temps réel l'utilisation des ressources et donnerait des conseils les économiser.

Appareils spéciaux pour les seniors

Les jeunes chercheurs ont également fait des propositions pour permettre aux seniors de rester plus longtemps chez eux. Des appareils et télécommandes spéciaux devraient leur permettre de rester indépendants plus longtemps, d'entretenir leurs relations sociales ou de recourir à une assistance médicale. Ils ont en outre avancé l'idée de créer des havres de paix pour les réfugiées, ainsi que des places de jeux où enfants de migrants et d'autochtones puissent interagir plus facilement.

Près de 70% de la population mondiale vivra en milieu urbain en 2050, selon l'ONU. Cette urbanisation croissante pose d’énormes défis, tels que la forte pollution de l’air, les pénuries dans l’approvisionnement en eau et en énergie, l’élimination des déchets et des eaux usées, les bouchons chroniques sur les routes, le manque de transports publics ou encore l'accroissement de la disparité sociale.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS