Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Havane - Les cinq derniers détenus politiques cubains libérés, d'un groupe de 20 ayant choisi de rejoindre l'Espagne, ont quitté Cuba jeudi, avec leurs familles, a annoncé l'ambassade d'Espagne à La Havane. Ils devaient atterrir à Madrid vendredi matin.
Ces cinq départs complètent la liste de 20 détenus politiques récemment libérés et qui ont choisi l'Espagne pour destination. A la suite d'une médiation sans précédent menée par l'Eglise catholique cubaine et la diplomatie espagnole avec le président Raul Castro, Cuba a annoncé début juillet la libération progressive des 52 dissidents.
Ils avaient été arrêtés en mars 2003, lors d'une rafle au cours de laquelle 75 opposants avaient été jetés en prison après avoir été condamnés à de lourdes peines. Vingt-trois avaient été remis en liberté ces dernières années, la plupart pour raisons de santé. Le processus doit être achevé dans un délai de quatre mois.
Outre les 20 ayant décidé un départ pour l'Espagne, une partie des détenus a indiqué ne pas vouloir quitter l'île. D'autres ont émis le désir de partir pour les Etats-Unis, qui abrite une communauté de 1,5 million de personnes d'origine cubaine.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS