Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Dans un sondage, une forte majorité des journalistes estiment que leurs conditions de travail se péjorent (photo symbolique).

KEYSTONE/MELANIE DUCHENE

(sda-ats)

Une très forte majorité des journalistes estiment que leurs conditions de travail se dégradent. Parmi les grands défis auxquels ils sont confrontés, ils citent la pression sur les coûts que subissent les médias et la consolidation constante de la branche.

Sur les 332 journalistes qui ont participé à un sondage publié mercredi par l'institut de sondage d'opinion Marketagent.com, 79% évoquent une dégradation de leur environnement de travail. Pour 11% d'entre eux, les conditions de travail sont inchangées et 6% estiment qu'elles se sont améliorées.

Une proportion de 39% des sondés jugent cependant leurs conditions de travail "très bonnes ou plutôt bonnes", tandis que 51% les estiment "plutôt moins bonnes ou pas bonnes". Malgré cette évolution, 84% des personnes interrogées choisiraient de nouveau cette profession.

Le plus grand défi, pour 62% des sondés, est la consolidation continuelle du paysage médiatique et la pression sur les coûts. Les nouveaux modèles de financement et la numérisation inquiètent aussi les journalistes.

Le sondage a été réalisé entre mi-février et début mars, au moyen d'interviews en ligne. Sur les 332 personnes qui ont répondu, presque tous (96%) exercent le journalisme comme profession principale et environ trois quarts des participants sont au moins depuis 20 ans dans le métier.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS