Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Automobilistes, pensez à vos feux arrière. C'est en substance le message diffusé lundi par le TCS. Un conducteur sur cinq dont le véhicule est équipé de feux diurnes n'allume pas les phares situés à l'arrière de son véhicule, a constaté l'association.

Cette situation peut s'avérer "extrêmement dangereuse", souligne le TCS. Elle note que depuis le 1er janvier 2014, il est obligatoire de circuler en Suisse par tous les temps avec les feux allumés 24 heures sur 24.

Pour l'association, l'utilisation des feux diurnes n'est pas non plus suffisante, "surtout pendant les saisons automnale et hivernale". Les feux diurnes sont un dispositif d'éclairage situé à l'avant de certains véhicules qui permettent d'être plus visible sans éblouir les autres usagers de la route, précise le TCS. Toutefois ils ne sont pas couplés avec les feux arrière.

Dans son communiqué, l'association rappelle donc qu'en cas de mauvais temps, il faut "impérativement enclencher les feux de croisement".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS