Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pas moins de six conseillers fédéraux se rendront cette année au Forum économique mondial (WEF) de Davos. La présidente de la Confédération, Eveline Widmer-Schlumpf, ouvrira mercredi prochain la 42e édition aux côtés de Klaus Schwab, président et fondateur de l'événement.

Près de 40 chefs d'Etat et de gouvernement prendront part au sommet davosien, selon une liste dévoilée mercredi. La chancelière allemande Angela Merkel prononcera le discours inaugural.

Soigner les relations

Eveline Widmer-Schlumpf profitera de l'occasion pour soigner les relations bilatérales de haut rang de la Suisse, précise la Chancellerie fédérale.

Le ministre de l'économie Johann Schneider-Ammann séjournera cinq jours durant dans la station grisonne, où il rencontrera ses homologues de plusieurs pays. Le 28 janvier, le Bernois présidera une réunion ministérielle informelle.

La cheffe du Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC), Doris Leuthard, dirigera de concert avec le WEF un sommet sur l'énergie, qui aura pour thème les nouveaux modèles énergétiques urbains reposant sur le développement durable.

Le nouveau ministre des affaires étrangères Didier Burkhalter doit s'entretenir, pour sa part, avec ses homologues européens ainsi que des représentants des Etats membres du G20.

Sauf Sommaruga

Quant au tout nouveau chef du Département fédéral de l'intérieur, Alain Berset, il nouera ses premiers contacts avec d'importants acteurs du monde de la santé, de la formation et de la recherche. Tandis que le ministre de la défense, Ueli Maurer, rendra visite à ses troupes et rencontrera des homologues de différents pays.

Seule la ministre de la justice Simonetta Sommaruga ne fera pas le déplacement vers la petite ville-station chic des Grisons. Les présidents du Conseil national et du Conseil des Etats, Hansjörg Walter et Hans Altherr, en revanche seront au rendez-vous.

Plus de 2600 représentants des mondes économique, politique, académique - un record - sont attendus dans la station grisonne du 25 au 29 janvier.

ATS