Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Johann Schneider-Ammann est le champion toutes catégories: il a passé plus de 190 heures dans les avions et les hélicoptères de la Confédération (archives).

KEYSTONE/ANTHONY ANEX

(sda-ats)

Les membres du Conseil fédéral ont passé 623 heures dans un avion ou un hélicoptère du service de transport aérien de la Confédération en 2017, contre 637 en 2016. Johann Schneider-Ammann se maintient à la tête du classement.

Il totalise plus de 190 heures de vol, dont 133 en avion et 57 en hélicoptère, selon le bilan annuel du Service de transport aérien de la Confédération (STAC) dont le gouvernement a pris acte mercredi. C'est 36 heures de moins qu'en 2016 lorsqu'il présidait la Confédération.

Présidente l'an dernier, Doris Leuthard le talonne de loin. La cheffe du Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication a passé 118 heures dans les airs, avec une nette préférence pour l'avion (près de 73 heures contre 18 en hélicoptère). Le podium est complété par Alain Berset, avec 59 heures de vol.

Simonetta Sommaruga (Département fédéral de justice et police) et Ueli Maurer (Département fédéral des finances) ont passé moins de temps dans ces engins que leurs collègues, respectivement 47 et 37 heures.

Au service des départements

Le bilan des vols au service des différents départements est un peu différent. Le Département de la défense a absorbé 169 des 200 heures volées pour le compte de l'administration, surtout en avion (165). Le Département des affaires étrangères a profité du service durant 25 heures; et celui de Mme Sommaruga durant près de cinq heures.

Le personnel du département des transports a passé 13 minutes en hélicoptère. Quant à celui des autres départements, il n'a pas fait appel au STAC en 2017.

Le STAC est une formation militaire des Forces aériennes qui effectue des vols sur mandat du gouvernement, des départements, de l'Assemblée fédérale, de la Chancellerie, des tribunaux fédéraux et de l'armée. Ses coûts annuels s'élèvent à près de 7,5 millions de francs. Pour des questions de disponibilité, le Service a recouru l'an dernier à des avions loués durant 17 heures.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS