Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le président Abdel Fattah al-Sissi a prononcé un bref discours avant le début de la liturgie, présidée par le pape copte Tawadros II, souhaitant aux chrétiens un joyeux Noël et leur assurant que le pays l'emporterait sur les djihadistes.

KEYSTONE/EPA/KHALED ELFIQI

(sda-ats)

Les coptes d'Égypte ont célébré samedi la messe de Noël dans une nouvelle cathédrale sous très haute sécurité. Cela après une année marquée par des attaques djihadistes meurtrières contre cette communauté chrétienne.

Le président Abdel Fattah al-Sissi a prononcé un bref discours avant le début de la liturgie, présidée par le pape copte Tawadros II, souhaitant aux chrétiens un joyeux Noël et leur assurant que le pays l'emporterait sur les djihadistes. Les chrétiens de tradition orientale fêtent eux Noël dimanche.

"Vous êtes notre famille, vous êtes des nôtres, nous sommes unis et personne ne nous divisera", a déclaré M. Sissi.

La police avait barré les routes autour de la cathédrale située dans une nouvelle capitale administrative actuellement en construction à l'est du Caire.

"Message d'amour au monde"

Le président Sissi a qualifié cette cathédrale de "message de paix et d'amour au monde".

Les mesures de sécurité avaient été renforcées dans les églises du pays avant les messes, après une série d'attentats qui ont tué plus de 100 chrétiens depuis 2016.

Dernière attaque en date, une fusillade revendiquée par le groupe Etat islamique (EI) a fait neuf morts dans une église au sud du Caire la semaine dernière.

Cycle de violences

Ces attaques s'inscrivent dans un cycle de violences qui secoue l'Egypte depuis 2013 et la destitution par l'armée du président islamiste Mohamed Morsi, qui a provoqué une insurrection djihadiste principalement dans le nord du Sinaï.

Des centaines de policiers et soldats, ainsi que des civils ont été tués. Dans la péninsule du Sinaï, des centaines d'Égyptiens de confession chrétienne ont été contraints de fuir.

Les coptes représentent 10% des quelque 96 millions d'habitants de l'Egypte et sont présents dans tout le pays. Ils sont faiblement représentés au gouvernement et se disent marginalisés.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS