Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - Le club brésilien des Corinthians a remporté le Mondial des clubs en battant les Anglais de Chelsea en finale dimanche à Yokohama devant 68'000 spectateurs.
Le champion d'Amérique du Sud s'est imposé 1 à 0 contre son homologue européen grâce à un but de la tête à la 69e minute du Péruvien Jose Paulo Guerrero. C'est la deuxième fois que le "Timão" enlève ce trophée après son sacre en 2000 contre Vasco da Gama (Bré).
Ancien fer de lance du Bayern Munich et de Hambourg, Guerrero a vu son travail de sape récompensé peu après l'heure de jeu. L'attaquant de 28 ans, constamment menaçant pour la défense londonienne, a lobé de la tête le gardien Petr Cech, profitant d'un cafouillage de l'arrière-garde de Chelsea consécutif au renvoi d'une frappe de Danilo.
Légèrement dominateur en première période, le club anglais a curieusement perdu tous ses moyens après l'ouverture du score. Si les défenseurs brésiliens, à l'instar de leur excellent gardien Ramos Cassio, ont brillamment joué le coup, Chelsea a manqué de lucidité, ses longs ballons ne trouvant que trop rarement Oscar et Fernando Torres aux avant-postes. Bien que ce dernier ait eu l'occasion d'égaliser dans les dernières minutes - il s'est même vu refusé un but pour hors-jeu dans les ultimes secondes -, c'est l'ensemble d'un collectif londonien trop statique qui a pêché.
Les Corinthians, qui avaient obtenu leur ticket pour la finale en battant les Egyptiens d'Al-Ahly (1-0) déjà grâce à un but de la tête de Guerrero, mettent ainsi fin à la domination de l'Europe, dont les clubs avaient remporté toutes les éditions de la compétition depuis 2007.
De son côté, le nouvel entraîneur de Chelsea Rafael Benitez, fortement contesté par les supporters depuis son arrivée il y a quelques semaines, connaît un début de mandat très délicat. Distancés en championnat (3e), les "Blues" ont en outre été les premiers champions d'Europe à se faire éliminer dès la phase de groupes de la Ligue des champions.
A noter que la 3e place de la Coupe du monde des club est revenue aux Mexicains de Monterrey, vainqueur d'Al-Ahly 2 à 0.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS