Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Substances cancérigènes, colorants interdits: de nombreux produits cosmétiques pour enfants contiennent toujours des composants inacceptables. Le Laboratoire cantonal de Bâle-Ville, mandaté par la Confédération, a fait retirer 9 produits sur 44, suite à ses derniers tests.

Près de 60% des articles ont en outre fait l'objet de critiques. Les vernis à ongles et les produits pour les lèvres sont les plus problématiques, indique mardi le laboratoire dans son rapport. Les produits qui ont donné lieu à des réclamations proviennent d'importateurs, de grands magasins, de magasins de jouets et de boutiques des cantons de Zurich, d'Argovie et de Bâle-Ville.

Les neufs articles frappés d'une interdiction contenaient des colorants interdits, une forte concentration de substances cancérigènes ou des éléments odorants allergènes non déclarés. Six autres produits ont été retirés de la vente.

Ces dernières années, les cosmétiques ont fait l'objet d'analyses régulières qui vont se poursuivre en raison du nombre toujours très élevé de réclamations, souligne Laboratoire cantonal de Bâle-Ville. De nombreux produits ont déjà été retirés du commerce, mais ceux qui les ont remplacés ne sont souvent pas meilleurs, selon l'institution.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS