Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tout un chacun peut aujourd'hui déjà suivre les débats des Chambres fédérales retransmis par les Services du Parlement (Archives).

KEYSTONE/PETER SCHNEIDER

(sda-ats)

Le public a depuis 15 ans l'occasion de suivre les sessions des Chambres fédérales retransmises en direct sur internet par les Services du Parlement. Dès la session d'été, une chaîne privée, Swisscom TV, proposera la même offre.

Aujourd'hui déjà, les chaînes privées sont nombreuses à retransmettre en direct sur internet les débats parlementaires, mais ceux des grands conseils via les télévisions régionales. En diffusant dès lundi les délibérations du Conseil national et du Conseil des Etats, Swisscom TV répond à des demandes réitérées, précise jeudi dans un communiqué Dirk Wierzbitzki, membre de la Direction de Swisscom.

Selon des chiffres des Services du Parlement, quelque 700 personnes en moyenne suivent simultanément les débats des Chambres. Et on atteint des pics jusqu'à 20'000 téléspectateurs lors d'élections ou de débats sensibles, a dit à l'ats Mark Stucki. Si on trouve surtout des professionnels parmi les 700, on touche le grand public dans les 20'000, précise-t-il.

Sur Swisscom TV, les débats seront retransmis sans traduction dans la langue de l'orateur, en direct ou en replay jusqu'à sept jours après leur diffusion, précise l'opérateur. Ce dernier, qui envisage la retransmission de chaînes parlementaires d'autres pays, vise notamment une clientèle scolaire ou universitaire, précise-t-il.

Avec cette offre, Swisscom TV met à disposition de ses abonnés les images tournées par les Services du Parlement en collaboration avec la SSR. Les mêmes sont retransmises gratuitement sur le site web du Parlement fédéral.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS