Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Les salariés verront les déductions sur leur revenu en faveur de l'assurance chômage augmenter dès le 1er janvier 2011. Cette mesure décidée par le Conseil fédéral vise à stabiliser l'assurance chômage, dont le plafond d'endettement a été dépassé ce printemps.
La hausse des cotisations sera de 0,2% si la 4e révision de la loi sur l'assurance chômage, acceptée en mars par le Parlement, entre en vigueur comme prévu. Cela porterait le taux de déduction à 2,2%.
Mais si le référendum lancé par la gauche contre cette réforme aboutit avant le 8 juillet, il sera soumis au peuple le 26 septembre. Et en cas de refus de la révision dans les urnes, l'augmentation atteindra 0,5%, note le Conseil fédéral. Le taux atteindrait ainsi 2,5%.
Le relèvement des cotisations serait moindre dans le premier cas de figure car la révision prévoit des économies grâce à des réductions de prestations.
Le gouvernement a en outre décidé d'introduire une cotisation de solidarité. Cette contribution s'élèvera à 1%. Elle sera prélevée sur la tranche de salaire comprise entre le montant maximum du gain assuré (126'000 francs) et deux fois et demie ce montant (315'000).
Les dettes de l'assurance chômage ont atteint 7 milliards de francs en avril alors que le plafond d'endettement prévu par la loi se monte aujourd'hui à 6,7 milliards de francs. En cas de dépassement de cette limite, la Conseil fédéral est "tenu d'augmenter rapidement" les déductions salariales.
La révision prévoit un durcissement des conditions pour bénéficier de l'assurance: les assurés devront cotiser davantage et plus longtemps pour toucher parfois moins d'indemnités. Le projet devrait permettre 646 millions de recettes supplémentaires et une réduction des dépenses de 622 millions de francs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS