Toute l'actu en bref

Les trois quarts des oppositions de la fondation pour la protection des paysages aboutissent (image symbolique).

KEYSTONE/MARCEL BIERI

(sda-ats)

L'an dernier, la Fondation suisse pour la protection et l'aménagement du paysage (FP) a déposé 46 nouvelles oppositions contre des projets de construction, sept de plus qu'en 2015. Son taux de succès reste comme toujours très élevé.

Sur les 40 cas qui ont été clos en 2016, onze ont permis d'obtenir gain de cause au moins partiellement, indique la FP lundi dans un communiqué. Dans dix autres cas, les projets incriminés ont été abandonnés alors qu'à huit reprises la FP a pu retirer son opposition suite à un accord ou une amélioration du projet contesté. Seules onze oppositions ont été rejetées.

Le taux de succès pour la FP cette année-là est ainsi de 72%, contre 68% un an auparavant. De 2007 à 2016, il atteint 73%. En 2016, les trois quarts des cas ont pu être réglés au niveau de l'opposition. Fait notable, l'ensemble des neuf recours de la FP tranchés par des tribunaux cantonaux ou fédéraux en 2016 ont été admis, se réjouit la fondation.

En 2016, la FP a redoublé d'efforts pour protéger le paysage. Elle s'en est prise notamment à des zones à bâtir surdimensionnées, des projets d'infrastructures trop proches de zones protégées, des installations électriques ou touristiques ou des antennes de communication.

ATS

 Toute l'actu en bref