Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le fait d’avoir été condamné durant sa jeunesse influence fortement la suite de la trajectoire délinquante (archives).

KEYSTONE/URS FLUEELER

(sda-ats)

Les délinquants juvéniles ont presque cinq fois plus de risques d'être condamnés à l'âge adulte que les jeunes qui n'ont jamais eu de démêlés avec la justice. Les hommes sont plus enclins à retomber dans la criminalité.

Le fait d’avoir été condamné durant sa jeunesse influence fortement la suite de la trajectoire délinquante, indique mardi l'Office fédéral de la statistique (OFS). Le nombre de jugements reçus en tant que mineur influence également le risque de récidive à l'âge adulte.

Mais c'est le premier jugement qui a le plus d'impact, selon l'OFS. La menace de rechute criminelle existe donc dès la première condamnation.

A l'âge adulte, un homme a presque cinq fois et demie plus de risque d'être condamné qu'une femme. Le taux de récidive après leur minorité est presque quatre fois plus élevé chez les garçons que chez les filles, montre également l'étude.

Variables socio-démographiques

D'autres facteurs comme le niveau d'étude, le lieu de domicile ou l'encadrement familial jouent probablement un rôle sur le parcours délinquant, rappelle l'OFS. Mais ces variables socio-démographiques ne figurent pas dans les bases de données des statistiques des jugements pénaux pour mineurs (JUSUS) et des condamnations pénales des adultes (SUS).

L'OFS a étudié le parcours judiciaire à travers la JUSUS et, jusqu'à leur 23e anniversaire, la SUS. Les données de 95'695 personnes de nationalité suisse ou possédant un permis C et nées en 1992 ont été analysées.

Pour l'étude, l'OFS a également considéré les dossiers des 7428 délinquants juvéniles de nationalité suisse apparaissant dans le JUSUS.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS