Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les démocrates ont réservé un triomphe mardi à Michelle Obama, qui a brossé un portrait laudateur de son mari Barack dans un discours émotionnel. Ce discours a été le clou de la première journée de la convention nationale de Charlotte, où le républicain Mitt Romney a été vilipendé.

"Nous devons une fois encore nous rassembler, et nous dresser pour l'homme en lequel nous pouvons croire pour faire avancer ce pays", a affirmé la première dame des Etats-Unis, accueillie par une ovation d'une minute et demie des 6000 délégués de la grand-messe du parti dans cette ville de Caroline du Nord.

Après quatre ans à la présidence, Barack Obama est "le même homme", a-t-elle insisté. Elle a fait l'éloge d'un président qui, a-t-elle dit, partage les valeurs de très nombreux Américains, travail, éducation, honnêteté, intégrité.

"En tant que président vous recevez toute sorte de conseils de toute sorte de gens, mais au final, quand il faut prendre une décision... tout ce que vous avez pour vous guider, c'est vos valeurs, votre vision, et les expériences qui dans votre vie vous ont fait ce que vous êtes", a ajouté celle dont la cote de popularité dépasse les 65%, 20 points de plus que son mari.

Origines modestes

Sans le nommer mais offrant un contraste avec M. Romney, dont l'épouse Ann avait chanté les louanges une semaine plus tôt à la convention républicaine de Tampa, Mme Obama a aussi rappelé les origines modestes de son couple.

"Pour Barack, le succès ne se mesure pas à combien d'argent vous gagnez, mais à la différence que vous faites dans la vie des gens", a affirmé Mme Obama.

Auparavant, les démocrates, réunis pendant trois jours pour formellement confier à M. Obama la tâche de les mener à la présidentielle du 6 novembre, ont lancé des attaques tous azimuts contre M. Romney.

Ce dernier a également subi une attaque posthume mardi, celle du sénateur Ted Kennedy, décédé en 2009 et vainqueur en 1994 d'une élection face à M. Romney. Une vidéo extraite d'un débat télévisé de l'époque a ravi l'assistance de Charlotte: on y voit le républicain se dire en faveur de l'avortement, alors qu'il a depuis adopté une position hostile aux IVG.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS