Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les dénonciations de commentaires racistes sur Internet augmentent. Au mois d'août, l'Office fédéral de la police (fedpol) en a reçu quatre fois plus qu'en juillet.

La porte-parole de fedpol Cathy Maret a confirmé lundi à l'ats une information de la radio alémanique SRF. L'augmentation est globale et concerne aussi bien les posts sur des médias sociaux que les commentaires d'articles publiés par des médias en ligne.

Quant à la cause de cet accroissement, les avis exprimés sur la radio SRF divergent: soit le nombre de commentaires considérés comme racistes a effectivement grimpé, soit les internautes, davantage sensibilisés, annoncent plus facilement ce genre de messages.

Cependant, le fait de dénoncer un contenu douteux auprès des autorités n'implique pas qu'il sera considéré comme pénalement répréhensible. D'expérience, on sait qu'il y a nettement plus de messages dénoncés qu'effectivement poursuivis par la loi, explique Cathy Maret.

ATS