Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Suisses vont continuer d'accroître leurs dépenses en matière de médias et de divertissement, estime PricewaterhouseCoopers (PwC). De 12,6 milliards de francs l'an passé, celles-ci devraient progresser de 2,3% chaque année pour atteindre 14,1 milliards en 2016. Mais les temps s'annoncent difficiles pour la presse.

De manière générale, l'évolution reflète la numérisation continue des contenus, la transformation vers le tout numérique étant en marche, relève le cabinet d'audit et de conseil dans son étude "Swiss Entertainment & Media Outlook 2012-2016" publiée jeudi. L'accès à Internet mobile devrait assurer l'essentiel de la croissance attendue d'ici à 2016.

http://www.rts.ch/Ce secteur, dopé par le succès des smartphones, voit ses revenus bondir de 21,6% chaque année. Ceux-ci devraient ainsi culminer à 2,1 milliards de francs en 2016, après avoir atteint 784 millions l'an passé. Quant à la publicité sur Internet, elle devrait dégager un chiffre d'affaires de 1,2 milliard d'ici à quatre ans, contre 769 millions en 2011.

L'utilisation accrue de la télévision va notamment reposer sur les techniques de visionnement en différé ainsi que celles de la vidéo à la demande, selon PwC. Et la société d'audit et de conseils de noter que la popularité de la première technologie représente un défi de taille pour le secteur de la publicité, les téléspectateurs étant en mesure de zapper les annonces.

Presse écrite en repli

PwC est en revanche moins optimiste pour les marchés de la radio, des magazines et des journaux, le premier secteur ne devant connaître qu'une croissance modeste alors que la presse écrite devrait subir un recul. En 2016, le chiffre d'affaires de la radio devrait se monter à 628 millions de francs, contre 599 millions en 2011, soit une progression annuelle de 0,9%.

Dans le même temps, le chiffre d'affaires des magazines est attendu en baisse, passant de 1,1 milliard de francs l'an passé à 921 millions en 2016. Celui des quotidiens devrait pour sa part s'établir à 1,7 milliard, contre 2,2 milliards en 2011.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS