Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les chamois sont de moins en moins nombreux en Valais mais aussi dans d'autres cantons. Cela inquiète le Grand Conseil valaisan, qui a invité jeudi le gouvernement à analyser la situation.

La baisse des effectifs de chamois est particulièrement criante dans la vallée de Conches. Une situation inexpliquée qui interpelle la députée-suppléante verte et biologiste Brigitte Wolf, auteure, avec le PDC, d'un postulat sur le sujet.

Les maladies ou l'accroissement du nombre de cerfs et de bouquetins ne suffisent pas à expliquer l'ampleur du phénomène. La manière de chasser l'espèce pourrait aussi être en cause, a relevé la députée.

Pour y voir clair, les postulants invitent le Conseil d'Etat à procéder à une analyser et, le cas échéant, à prendre les mesures nécessaires. Le postulat a été transmis au gouvernement qui prendra position.

ATS