Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bruxelles - Les députés belges ont voté un texte interdisant le port du voile islamique intégral dans tout l'espace public y compris dans la rue, faisant de leur pays le premier en Europe à franchir ce pas. Le texte a été adopté à l'unanimité moins deux abstentions.
La loi, qui ne parle pas explicitement de burqa ou de niqab, prévoit que les personnes qui "se présenteront dans l'espace public le visage masqué ou dissimulé, en tout ou en partie, par un vêtement de manière telle qu'ils ne soient plus identifiables", seront punis d'une amende et/ou d'une peine de prison de un à sept jours.
Des exceptions sont toutefois prévues pour les événements festifs comme les carnavals, s'ils ont été autorisés par décision municipale.
Certains experts ont émis des doutes sur l'utilité de cette loi. Ils ont notamment fait remarquer que des règlements de police interdisant de cacher son visage sont déjà en vigueur dans la plupart des communes belges concernées. Mais le texte se veut de portée surtout symbolique.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS