Pas question de renoncer à la hausse de la taxe universitaire dans le canton de Fribourg. Le Grand Conseil a rejeté mardi un mandat déposé par une dizaine de députés.

Ceux-ci demandaient de renoncer à cette hausse. Parallèlement, ils proposaient d'ouvrir un crédit supplémentaire pour couvrir les besoins de l’Université à la hauteur de ce qu’aurait rapporté l'augmentation. Ce mandat a été rejeté par 64 voix contre 40, dans une nette opposition droite-gauche.

Dès le semestre d’automne 2018, la taxe semestrielle d’inscription est fixée à 720 francs, soit une hausse 180 francs. Elle se situe au niveau de la moyenne nationale, même en tenant compte des 115 francs d'émoluments qui s'y ajoutent, selon le Conseil d'Etat.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.