Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pour s'engager plus avant dans la candidature Sion 2026, le Conseil d'Etat valaisan attend la mouture finale du projet qui sera déposée fin juillet auprès du Conseil fédéral (archives).

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

Le gouvernement valaisan soutiendra Sion 2026 mais pas à n'importe quel prix. Il veut notamment des JO durables et à taille humaine, a-t-il indiqué cette semaine en réponse à plusieurs interventions au Grand Conseil.

"Le gouvernement ne s'engagera qu'au profit de jeux durables, à taille humaine et raisonnablement finançables", a affirmé Frédéric Favre. Le nouveau chef du Département valaisan de la sécurité, des institutions et du sport a encore précisé que l'ensemble du processus démocratique sera respecté.

Le Conseil d'Etat a la volonté de prendre le lead dans ce dossier, mais "avant de dire que l'on va se marier, il faut savoir avec qui", a imagé Fédéric Favre. Pour s'engager plus avant et répondre aux nombreuses questions des députés, notamment sur les engagements financiers, le gouvernement attend la mouture finale du dossier. Le comité de candidature la déposera le 31 juillet auprès du Conseil fédéral.

Frédéric Favre a toutefois déjà rencontré le président du comité de candidature Sion 2026 Jean-Philippe Rochat. Des contacts ont également été pris avec les autres cantons concernés pour définir les tâches et les responsabilités entre le comité et les collectivités publiques.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS