Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le duopole que forment Migros et Coop est notamment pointé du doigt (archives).

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

En comparaison européenne, Migros et Coop possèdent les marges les plus élevées sur les prix. Tel est le résultat d'une étude de la société de conseil allemande Deekeling Arndt Advisors pour le compte de l'association suisse Promarca.

En 2015, Migros a réalisé la marge brute la plus importante avec 40,2%, selon l'enquête publiée dimanche par le journal alémanique Schweiz am Sonntag que l'ats s'est procurée. Avec 29,8%, Coop devance aussi ses concurrents européens.

La marge brute représente le ratio entre ventes et coûts de la production. Elle indique donc combien d'argent gagne un détaillant, après déduction de ses frais de marchandises. Mais les charges liées à l'administration, la publicité et la vente ne sont pas prises en considération.

Derrière les deux groupes helvétiques figure l'entreprise allemande Rewe avec une marge brute de 25,5%, contre 11,5% pour son compatriote Edeka. Les chaînes de distribution françaises, Auchan et Carrefour, gagnent respectivement 23,5% et 20,9%. Les plus petites marges reviennent aux détaillants britanniques Tesco (5,2%) et Morrisons (3,8%).

Duopol mis en cause

Pour Patrik Ducrey vice-directeur de la Commission de la concurrence (COMCO), la haute concentration du marché ("le duopole effectif") constitue une des raisons pour lesquelles les prix en Suisse sont plus élevés qu'en Allemagne par exemple. "Les marges brutes élevées sont une boîte noire", indique-t-il dans les colonnes du journal alémanique.

Selon Migros et Coop, les marges ne sont pas comparables. Le premier confectionne de nombreux produits lui-même via M-Industrie, ce qui conduit à une marge brute plus élevée. Les autres détaillants achètent leurs produits auprès des fabricants qui doivent à leur tour atteindre une certaine marge, explique le porte-parole du géant orange, Luzi Weber, à l'ats.

A cela s'ajoutent des coûts salariaux et locatifs plus élevés en Suisse qu'ailleurs, concluent les deux entreprises dans l'article.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS