Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Dallas Cowboys restent l'équipe la plus chère du monde avec une valorisation de 4,2 milliards de dollars (4 milliards de francs), selon le magazine économique américain Forbes.

La franchise texane, qui n'a pourtant plus remporté le Super Bowl depuis 1996, a vu sa valorisation progresser de 5% sur un an et a généré un bénéfice opérationnel de 300 millions de dollars en 2016, selon les calculs de Forbes.

Elle devance l'équipe de baseball des New York Yankees (3,7 milliards de dollars) et le club anglais de football de Manchester United (3,69 milliards), dont la valorisation a progressé de 11% sur un an. Le FC Barcelone occupe la 4e place (3,64 milliards), devant son grand rival espagnol, le Real Madrid (3,56 milliards) qui était en tête de ce classement entre 2013 et 2015.

La NFL est de loin le Championnat le plus rentable et domine les autres championnats avec 29 de ses 32 franchises dans le classement établi par Forbes. La valorisation des Rams a ainsi doublé (2,9 milliards, 12e) grâce au déménagement de la franchise NFL de St Louis (Missouri) à Los Angeles (Californie) en juin 2016.

"L'entrée en service de nouveaux stades permet également aux équipes NFL de voir leur valeur progresser, les Cowboys ont mis en place un modèle économique que toutes les autres équipes veulent imiter", a expliqué Forbes. "Le propriétaire des Cowboys Jerry Jones a transformé une équipe qui perdait de l'argent en franchise la plus profitable au monde grâce au AT&T Stadium qui génère le plus de recettes de sponsoring et le plus de revenus par siège", a poursuivi le magazine américain.

ATS