Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les deux ex-otages enlevés par les talibans au Pakistan sont de retour en Suisse, a indiqué le Département fédéral des affaires étrangères. Ils ont été accueillis en début d'après-midi par leurs proches à l'aéroport de Zurich.

L'état de santé des deux Bernois est jugé "bon", compte tenu des circonstances. "Nous sommes très heureux de retrouver la liberté et d'être de retour en Suisse après cette interminable période de captivité", ont déclaré Daniela Widmer et son compagnon Olivier David Och, cités dans le communiqué.

Tentative de fuite

"Nous avons vécu dans l'insécurité et avons craint pour notre vie" durant les huit mois et demi qu'a duré la captivité, ont ajouté le policier bernois de 32 ans et son amie de 29 ans. Le couple qui a atterri à 13h30 à Zurich-Kloten s'est dit "marqué pour toujours" par cette "pénible expérience".

Les ex-otages ont raconté avoir opté pour une tentative de fuite, malgré les risques, après y avoir longuement réfléchi. "C'est grâce à cette décision que nous sommes à nouveau libres aujourd'hui", ont-ils déclaré. La Suisse avait insisté jeudi après leur libération qu'aucune rançon n'avait été versée.

Voyage "scrupuleusement préparé"

Les deux Bernois ont souligné avoir été victimes d'un enlèvement malgré un voyage "scrupuleusement préparé". Ils ont aussi dit être "désolés d'avoir causé tant de peine et de soucis" autour d'eux, et ont exprimé leur gratitude envers les personnes et les autorités qui se sont engagées pour eux.

Le couple a demandé aux médias de respecter leur intimité et celle de leur famille dans les prochains temps. "Nous remercions tous ceux qui nous permettront de jouir de la sérénité indispensable après plus de huit mois de captivité", ont-ils conclu.

ATS