Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les Dieux du tennis avec le maître

JO 2012 - Les Dieux du tennis étaient du côté de Roger Federer jeudi à Wimbledon. Le no 1 mondial n'a, en effet, pas été abandonné par la réussite lors de son quart de finale victorieux contre John Isner.
Roger Federer s'est imposé 6-4 7-6 (7/5) devant le géant américain. Sur la balle de match, Roger Federer a gagné le point grâce à l'aide providentielle de la bande du filet sur son retour en revers. En battant un John Isner qui fut à cinq reprises à deux points du gain de la seconde manche, le Bâlois a fait une grande partie du chemin dans ce tournoi olympique. Le danger sera, en effet, moindre pour lui en demi-finale face à Juan Martin del Potro qu'il a déjà battu cinq fois cette année. Sur gazon, l'Argentin évolue sur une surface qui ne lui est pas vraiment favorable.
Face à Isner, Roger Federer n'a concédé qu'une seule balle de break, à 5-4 au moment de servir pour le gain de la première manche. Il l'écartait sur un service gagnant. Au jeu précédent, il avait signé l'unique break de la rencontre en exploitant une bourde monumentale d'Isner sur la troisième balle de break. L'Américain a, en effet, raté un véritable penalty en coup droit pour offrir à son rival les commandes du match.
La chance, bien sûr, avec cette balle de match incroyable n'explique pas elle seule pourquoi Roger Federer est sorti victorieux de cette roulette russe du tie-break. Il a surtout servi cinq premières sur six lors de ce jeu décisif.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.