Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bruxelles - Les chefs d'Etat et de gouvernement de la zone euro ont envoyé un signal fort aux marchés financiers pour endiguer la contagion de la crise grecque au reste de l'Europe. Les détails seront finalisés d'ici dimanche afin que le plan soit opérationnel immédiatement.
Les chefs d'Etat et de gouvernement se sont mis d'accord sur un mécanisme permanent de gestion de crise, sur le renforcement de la surveillance budgétaire européenne et sur la nécessité d'accélérer l'assainissement de leurs finances publiques.
Le mécanisme décidé autorisera la Commission européenne à emprunter des fonds sur les marchés financiers grâce à une garantie des Etats membres de l'Union européenne et de la Banque centrale européenne.
La possibilité pour la Commission européenne d'émettre de la dette sur les marchés afin de venir en aide à un pays existe déjà pour les pays hors zone euro. Mais la mise en place du mécanisme pour les pays utilisant la monnaie unique représenterait un tournant historique.
Cette mesure, à laquelle la déclaration finale fait référence sans l'expliciter, avait été exclue à la création de l'euro, il y a plus de dix ans, pour éviter qu'un pays ne se laisse décrocher en escomptant un soutien communautaire.
Elle était il y a quelques semaines encore un sujet tabou en Allemagne. Mais la gravité de la crise grecque et les risques de propagation à d'autres économies fragilisées ont conduit à une révision des concepts.
Concernant Athènes, les chefs d'Etat et de gouvernement ont définitivement approuvé le plan de prêts de 110 milliards d'euros sur trois ans. Il sera financé à hauteur de 80 milliards d'euros par les partenaires de la Grèce dans la zone euro, le FMI apportant le reste.
Les fonds commenceront à arriver dans les caisses vides de l'Etat grec surendetté d'ici au 19 mai.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS