Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les discussions sur le budget européen 2011 sont dans une impasse

Bruxelles - Le blocage du budget européen pour 2011 risque de geler pour plusieurs mois le financement d'importants investissements dans les Etats, a regretté ce mardi la Commission européenne. Des négociations de conciliation entre les Vingt-Sept et le parlement européen ont échoué lundi.
Promettant de travailler "immédiatement" à un nouveau budget, le commissaire européen au Budget Janusz Lewandowski a néanmoins jugé "probable que le processus dans son ensemble prenne plusieurs mois", après l'échec d'une ultime tentative de conciliation dans la nuit de lundi à mardi.
"C'est hautement regrettable", a-t-il insisté. "Ce budget de l'UE n'est pas pour Bruxelles. Il est pour les citoyens européens, les entreprises, les chercheurs, les étudiants, les communautés rurales, les villes, les communes et les régions à travers l'Union", a souligné M. Lewandowski dans un communiqué.
Le retard pris aura pour conséquence le gel à titre provisoire des fonds européens, mois par mois, à leur niveau de 2010, à compter de janvier 2011 et jusqu'à l'adoption d'un nouveau budget, rappelle M. Lewandowski.
"Cela va retarder le financement d'initiatives et d'investissements importants dans les Etats membres de l'UE", a-t-il insisté en précisant que 90% du budget européen finance des investissements "créateurs de croissance et d'emploi".
Des divergences profondes entre plusieurs Etats européens et les eurodéputés ont conduit lundi soir les discussions sur le budget 2011 de l'Union dans l'impasse. Ce blocage menace une série de chantiers-clé comme la supervision financière ou le service diplomatique de l'Europe.
Regrettant dans un communiqué "l'intransigeance de quelques Etats", les négociateurs du Parlement européen ont appelé lundi soir "les chefs d'Etat et de gouvernement européens à se saisir de la question" pour parvenir à un accord avant la fin de l'année.
Un sommet des dirigeants européens est prévu à Bruxelles les 16-17 décembre. Les négociateurs avaient 21 jours pour se mettre d'accord, mais le délai est arrivé à échéance lundi à minuit sans résultat.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.