Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les eaux du lac Léman sont de bonne qualité. Une surveillance est cependant maintenue sur les micropolluants, les poissons et les moules. C'est ce qu'a indiqué jeudi la CIPEL dans son rapport sur l'état de santé du lac en 2014.

"Les eaux du Léman présentent toujours des valeurs conformes pour assurer l'alimentation en eau potable de plus de 800'000 personnes dans le bassin lémanique", a indiqué la Commission internationale pour la protection des eaux du Léman (CIPEL), réunie jeudi en session plénière à Saint-Gingolph (VS). Les concentrations de micropolluants dans les eaux sont "faibles et toujours conformes aux exigences réglementaires".

Les moules d'eau douce présentent des concentrations faibles en métaux lourds. En revanche, les grandes truites lacustres ont des teneurs élevées en polychlorobiphényles (PCB). Les analyses effectuées en 2014 sur 20 poissons confirment celles réalisées en 2012.

"Ces résultats ont conduit les autorités sanitaires suisses et françaises à interdire la commercialisation des truites supérieures à 54 centimètres dès le 1er novembre 2015", a rappelé la CIPEL. En ce qui concerne le phosphore, les concentrations dans les eaux sont "stables et proches de l'objectif de la CIPEL".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS