Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La nouvelle CCT prévoit une hausse du salaire minimum de 0,3% dans l'hôtellerie-restauration (archives).

KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

(sda-ats)

Les salariés de l'hôtellerie-restauration auront une nouvelle convention collective de travail (CCT) en 2017. Le texte a été ratifié par les syndicats et les employeurs du secteur.

Fruit de deux années de négociations, la nouvelle CCT prévoit une hausse du salaire minimum de 0,3%, ont souligné lundi les six organisations du secteur dans un communiqué commun. Il s'agit d'Hotel & Gastro Union, d'Unia, de Syna, de GastroSuisse, d'hotelleriesuisse et de Swiss Catering Association (SCA).

La durée du congé paternité passera de trois à cinq jours. Les inspections et contrôles inopinés dans les entreprises seront également renforcés. Autre changement: les aides financières destinées à la formation seront élargies aux personnes non soumises à la CCT.

Image à redorer

Le nouveau texte sera déposé devant le Conseil fédéral en juillet. Il entrera en vigueur le 1er janvier 2017 pour une durée de 4 ans.

Selon le communiqué, le nouveau dispositif doit permettre d'améliorer l'image de la branche et d'encourager la professionnalisation du secteur. Il vise aussi à réduire les fluctuations d'effectifs au sein de l'hôtellerie-restauration.

De portée nationale, la CCT de l'hôtellerie-restauration est la plus grande de Suisse. Elle concerne 27'000 établissements et 200'000 employés.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS