Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - A Genève, des employés non-grévistes d'ISS Aviation en ont marre du conflit social qui secoue leur entreprise de nettoyage. Ils veulent un retour à la normale et ont lancé une pétition réclamant l'arrêt de la grève menée depuis 43 jours par quinze de leurs collègues.
"Un employé m'a montré la pétition", a déclaré samedi à l'ATS le directeur d'ISS Aviation, à Genève, Peter Kuhn, confirmant une information parue dans la "Tribune de Genève". "La personne m'a aussi dit qu'environ 70 salariés avaient signé le texte", a-t-il ajouté. ISS Aviation Genève compte 135 employés.
Les signataires se disent satisfaits des contrats individuels qu'ils ont conclus avec ISS Aviation, a poursuivi M. Kuhn. Ils estiment par ailleurs que les revendications émises par le syndicat SSP au nom des grévistes sont irréalistes. La direction n'a aucunement téléguidé cette action, a encore affirmé M. Kuhn.
Du côté du Syndicat des services publics (SSP), sous la houlette duquel la grève est menée, on déclare tout ignorer de cette pétition. "Je ne peux pas me prononcer, puisque je ne l'ai pas vue", a fait remarquer le secrétaire syndical du SSP Genève Yves Mugny.
Le SSP et les grévistes protestent contre la dénonciation par ISS Aviation des conventions collectives de travail (CCT) de l'entreprise. Cette mesure est entrée en force le 1er juillet dernier. Depuis, 125 des 135 employés d'ISS Aviation ont signé un contrat de travail individuel.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS