Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'UNESCO a inscrit au patrimoine mondial de l'humanité le quartier des entrepôts et celui des comptoirs de commerce de la ville de Hambourg, dans le nord de l'Allemagne. Ces lieux sont emblématiques de l'essor du commerce international du tournant du siècle dernier.

Le site de la "Speicherstadt" - "la ville des entrepôts" - est un entrelacs de rues, de canaux et de ponts situé dans la ville portuaire, et bordé d'entrepôts en briques rouges. L'ensemble a été édifié dans des styles néogothique et néoroman entre 1885 et 1927, essentiellement pour le stockage du café et des épices.

La "Speicherstadt" couvre une surface d'environ 370'000 m2. Classée monument historique depuis 1991, elle constitue l'une des attractions touristiques incontournables de la ville hanséatique.

A côté, le quartier du Kontorhaus ("comptoir"), dévolu aux transactions commerciales du port, et surtout le Chilehaus ("Maison du Chili"), a été édifié dans les années 1920 et 30. Il s'agit, selon l'UNESCO, "du premier quartier d'affaires en Europe".

Construit par l'architecte allemand Fritz Höger pour le compte d'un riche commerçant hambourgeois, le Chilehaus, dont la structure évoque la proue d'un navire, est considéré comme représentatif de l'architecture expressionniste en briques des années 20.

Ces deux ensembles ont "une valeur universelle exceptionnelle", a fait valoir l'UNESCO dans un communiqué. Ils "symbolisent de manière emblématique les conséquences de l'essor vertigineux du commerce international à la fin du 19e et au début du 20e siècle".

Le comité du patrimoine mondial de l'organisation onusienne est réuni à Bonn, en Allemagne, jusqu'à mercredi.

ATS