Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les entreprises suisses poursuivent leurs investissements en France

Le géant alimentaire vaudois Nestlé compte de nombreux employés en France (archives).

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

L'an dernier, la France s'est révélé être le premier pays d’accueil des investissements suisses créateurs d’emploi en Europe, avec une part de 34% des projets. L'Hexagone a devancé l’Allemagne (15%) et le Royaume-Uni (10%).

Les investisseurs suisses se sont fortement engagés en France l'an passé: 59 nouvelles décisions d’investissement suisses (43 en 2016) ont permis la création ou le maintien de 1503 emplois en France, soit une augmentation de plus de 46%, ressort-il d'une étude publiée par l'agence Business France.

Les investisseurs suisses ont eu une préférence marquée pour la proximité géographique, en réalisant 44% de leurs projets d’investissement en France dans les régions frontalières: Auvergne-Rhône-Alpes (22% des projets et 34% des emplois), Bourgogne-Franche-Comté (14%) et Grand-Est (8%).

Les autres grandes régions d’accueil sont l’Occitanie (14%) et l’Ile-de-France (12 % des projets contre 26% en 2016).

La production d'abord

En 2017, les investissements suisses ont principalement porté sur les activités de production (36% des projets et 35% des emplois) et les activités de services aux entreprises (24% des projets et 39% des emplois).

Viennent ensuite les activités de recherche et de développement, ingénierie et design (14%) et les centres de décision (14%), dont un projet de quartier général Monde/Europe.

En Suisse, les trois principaux pôles d’activité économique (grand Genève, grand Zurich et les deux demi-cantons de Bâle) comptent de nombreux investisseurs en France.

Les cinq investisseurs suisses dotés des effectifs les plus importants en France sont le géant alimentaire vaudois Nestlé, le spécialiste des puces électronique STMicroelectronics, à Plan-les-Ouates (GE), le transporteur schwyzois Kühne Holding, le spécialiste du travail temporaire Adecco et le cimentier LafargeHolcim.

Ingénieurs recherchés

Présents de longue date, ces groupes apprécient particulièrement la qualité des infrastructures et le niveau de qualification de leurs employés, en particulier des ingénieurs. Les grandes entreprises représentent près de 45% des projets d’investissements suisses en France.

La progression des investissements en France en 2017 témoigne d’une confiance renouvelée des investisseurs étrangers, de leur reconnaissance des forces françaises sur des segments générateurs d’emplois et de forte valeur ajoutée, selon les termes de Business France.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.