Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les escrimeurs suisses n'ont pas réussi à obtenir de médaille aux Mondiaux à Moscou. Max Heinzer, leur dernier espoir, a été éliminé en 8e de finale.

Heinzer, numéro trois de la hiérarchie mondiale, a subi la loi de l'Italien Andrea Santarelli, pourtant classé 75e mondial seulement. Le Transalpin l'a emporté 15-12. Santarelli avait obtenu la médaille d'argent lors des deux derniers championnats d'Europe M23.

Avant cet échec, Heinzer avait battu successivement l'Américain Jason Pryor 15-14 et l'Ouzbek Ruslan Kudayev 15-7. Sa défaite met un terme à ses espoirs de gagner une première médaille au niveau mondial.

Benjamin Steffen (no 17) a été le seul autre Suisse à franchir les 32es de finale. Mais il a été ensuite sorti au tour suivant par l'Israélien Ido Herpe, numéro 95 mondial. Il s'en est fallu de peu, Herpe s'imposant 10-9.

Fabian Kauter, le seul Suisse ayant obtenu une médaille individuelle aux Mondiaux, a échoué dès son premier match. Il a été battu 15-12 par le Norvégien Bartosz Piasecki, le médaillé d'argent des Jeux olympiques de Londres en 2012.

Dernier mousquetaire en lice, Peer Borsky, qui avait dû passer par les qualifications, n'est pas allé plus loin: il a subi la loi du très expérimenté Geza Imre (Hon), un adversaire médaillé olympique individuel en 1996 et champion du monde par équipes deux ans plus tard.

Chez les dames, Tiffany Géroudet et Pauline Brunner ont elles aussi été éliminées d'entrée. La Valaisanne, championne d'Europe 2011, a été dominée 15-11 par la championne olympique Yana Shemyakina (Ukr). Quant à la Chaux-de-Fonnière, elle s'est inclinée face é l'Allemande Alexandra Ndolo sur le score de 4-2 dans un match très tactique.

ATS