Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Le Conseil des Etats a apporté lundi la dernière touche à la 11e révision de l'AVS. Le projet, qui vise à relever l'âge de la retraite à 65 ans pour les femmes, risque d'échouer en votation finale. Sinon, le référendum de la gauche est déjà programmé.
La Chambre des cantons s'est ralliée tacitement aux dernières divergences mineures qui la séparaient encore du National. L'absence de débat ne présage pourtant rien de bon pour la votation finales agendée le vendredi 1er octobre, dernier jour de session.
Sous l'impulsion de son mentor Christoph Blocher, l'UDC pourrait refuser la réforme. Cela signifierait l'échec de la 11e révision, l'opposition de la gauche étant déjà assurée. Le projet vise à faire passer l'âge de la retraite pour les femmes de 64 à 65 ans en 2015. Ce relèvement devrait rapporter 800 millions d'économies par an.
Flexibilité en causeLes Chambres fédérales se sont mises d'accord pour attribuer la moitié de cette somme à des mesures visant à faciliter la retraite anticipée des personnes à revenu modeste. Ce coup de pouce de 400 millions ne serait accordé que pendant dix ans. Il profiterait principalement aux personnes gagnant entre 41'000 et 62'000 francs, qui n'ont pas droit aux prestations complémentaires.
La droite dure s'oppose à ce compromis trop dispendieux, souhaitant conserver l'entier des 800 millions épargnés. Le camp rose-vert s'insurge en revanche contre l'absence de moyens suffisants pour la retraite anticipée.
Autre motif de mécontentement à gauche, le Parlement a mis fin à l'adaptation automatique, tous les deux ans, des rentes AVS à l'évolution des salaires et des prix. Le renchérissement dépendrait à l'avenir de la fortune du fonds AVS et de l'ampleur de l'inflation. Si le taux de couverture tombait sous la barre des 70%, l'adaptation ne serait accordée que si l'inflation excède 4%.
Le 16 mai 2004, le peuple a refusé à près de 68% la première mouture de la 11e révision de l'AVS. Celle-ci prévoyait le relèvement de l'âge pour les femmes à 65 ans, aucune retraite flexible sociale et une indexation des rentes tous les trois ans au lieu de deux.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS