Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Le soutien de la Confédération à la création de crèches devrait s'élever à 120 millions de 2011 à 2015. Le crédit libéré de justesse par le National a franchi sans problème ce jeudi le cap du Conseil des Etats. Mais ce dernier a tenu à préciser que ce coup de pouce doit être le dernier.
Contrairement à ce qui s'était passé à la Chambre du peuple, le dossier n'a pas soulevé de vagues dans celle des cantons. La prorogation de quatre ans de l'aide financière à l'accueil extra-familial pour enfant n'a pas été contestée.
Forte demande
La loi actuelle, d'une durée limitée à huit ans, arrive à échéance le 31 janvier 2011. A cette date, la Confédération aura investi 190 millions et permis la création de 33'000 places d'accueil. Mais la demande reste très forte, a rappelé Christine Egerszegi (PLR/AG) au nom de la commission préparatoire.
Elle a même augmenté en intensité. Si seuls 70 des 200 millions prévus pour la période allant de 2003 à 2007 ont été utilisés, les 120 millions libérés pour 2007-2011 sont déjà épuisés. Pas moins de 176 projets, correspondant à 3700 places, sont sur liste d'attente.
120 millions
La nouvelle enveloppe de 120 millions, qui devrait permettre de créer quelque 25'000 places, a passé la rampe par 37 voix contre 2. Le ministre des affaires sociales s'est retrouvé seul à vouloir la limiter à 80 millions. Il faut tenir compte de la situation financière de la Confédération et recentrer l'aide fédérale sur les structures préscolaires et nouvelles, a plaidé Didier Burkhalter.
En vain, les sénateurs ont souhaité, contrairement au National, que que l'aide fédérale soit accordée non seulement aux nouvelles structures, mais aussi à celles qui existent déjà et augmentent fortement leur offre (soit d'au moins dix places). Le verdict est tombé par 28 voix contre 7.
Le maintien de ce type de récipiendaires, inclus dans la loi actuelle, permettra de ne pas désavantager les cantons qui, entre 2003 et 2010, ont d'abord dû présenter des avants-projets afin de satisfaire aux exigences pour prétendre à des aides financières, a fait valoir la majorité.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS