Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les autorités américaines ont annoncé jeudi la fin des poursuites liées à la marée noire de l'Exxon Valdez, les populations d'arlequins plongeurs et de loutres de mer s'étant rétablies. Elles referment ainsi le dossier d'une des pires catastrophes environnementales.

Environ 42 millions de litres de brut s'étaient répandus en mars 1989 sur la côte de l'Alaska après l'échouement du pétrolier américain sur un haut-fond. Les images d'oiseaux englués dans le pétrole avaient traumatisé l'Amérique.

On estime que la marée noire, dans son impact immédiat, a coûté la vie à jusqu'à 250'000 oiseaux marins, 2800 loutres de mer, 300 phoques, 250 rapaces et 22 orques.

Les effets à plus long terme sur la faune et la flore, et notamment sur les orques, se sont révélés plus importants que prévu. L'industrie de la pêche au hareng, jusqu'alors florissante, s'est définitivement effondrée en 1993.

Des centaines de millions de francs

Les conséquences pénales pour Exxon, et les multiples recours effectués par la compagnie pour contester le montant de ses condamnations, ont alimenté une longue chronique judiciaire dans les années 1990 et 2000. Le géant pétrolier a finalement dû verser des centaines de millions de dollars en dommages et intérêts et a dépensé plusieurs milliards en opérations de dépollution.

Un jugement de 1991 avait toutefois prévu une provision permettant à l'Etat de l'Alaska et au gouvernement fédéral d'exiger d'Exxon 100 millions de dollars supplémentaires en cas de déclin notable, non prévisible à l'époque, d'espèces animales ou végétales.

Arlequins plongeurs

Or, en 2006, il a été estimé que les populations d'arlequins plongeurs et de loutres de mer de la baie du Prince-William, épicentre du désastre, continuaient à souffrir de la persistance de résidus de pétrole sous la surface. Les autorités ont sommé Exxon d'agir en conséquence.

Neuf ans plus tard, "les scientifiques ont conclu que ces espèces ne sont plus exposées à ce pétrole de façon importante", a indiqué dans un communiqué jeudi le ministère américain de la Justice.

Les populations d'arlequins plongeurs et de loutres de mer sont remontées à leur niveau d'avant la marée noire, a-t-il ajouté. En conséquence de quoi les autorités américaines interrompent leur action contre Exxon.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS